Le secteur du décisionnel : la nouvelle cible de Microsoft

C'est dans un contexte de fébrilité que Microsoft, challenger depuis 2000, et dont la stratégie est très observée depuis le rachat de ProClarity en 2006 se lance véritablement dans l'arène.

Alors que le marché se concentre autour de spécialistes, l'objectif du géant de Redmond est clair : rendre les plateformes décisionelles accessibles à tous.

A l'approche de la fin d'année, le secteur du décisionnel continue de s'accroitre : Business Object annonce un CA de 334 millions de dollars au premier trimestre 2007 (+20% par rapport à 2006). Cabinet d'études indépendant, Gartner estime le marché mondial des solutions Décisionnelles (Business Intelligence) à 4,6 milliards de dollars en 2006, avec une croissance de 14,9% par an. Le cabinet Gartner prédit une évolution du CA du marché des solutions décisionnelles en Europe de 1 645 millions d'euros en 2008 à 1 980 millions en 2010.

Mouvement naturel et révélateur de des enjeux économiques de ce marché, une guerre sans merci fait rage depuis le début d'année, tant chez les acteurs reconnus (Oracle rachète Hyperion, Business Object se paye Cartesis, SAP s'offre Business Object, Applix est absorbé par Cognos) que dans le monde de l'Open Source (Talend alimente la solution Jasper) et des offres inédites apparaissent comme avec l'initiative Open Appliance regroupant Business Object, Hewlett Packard et IBM.

C'est dans ce contexte de fébrilité que Microsoft, challenger depuis 2000, et dont la stratégie est très observée depuis le rachat de ProClarity en 2006 se lance véritablement dans l'arène. Alors que le marché se concentre autour de spécialistes, l'objectif du géant de Redmond est clair : rendre les plateformes décisionelles accessibles à tous.

Décryptage d'une stratégie...




(2.411 Ko)


Télécharger