Carnet de Route :
Malaisie - Les aéroports

Avec 24.750 Km parcourus en avion (dont 3.880 en vols intérieurs) et 7 aéroports fréquentés, une page sur ces points de passage m'a semblé pertinente.

Les avions : Airbus 380, Airbus 320, Boeing 737, ATR 72.

Paris, aéroport Charles de Gaulle

Comme toujours, la patience est de mise pour l'enregistrement des bagages.
Manque de chance ce soir, Parafe, le système de passage rapide en douane ne fonctionne pas. Allez, patience, ce sont les vacances...

Parafe ou comment passer rapidement la douane française

Si vous disposez d'un passeport biométrique, plus besoin de patienter dans des queues interminables pour accéder aux guichets des douanes françaises avant de croiser le regard scrutateur d'un agent assermenté.

En effet, des sas individuels permettent de franchir les douanes dans une file privilégiée... qui n'est que très rarement utilisée.


Suivez
les panneaux

Insérez votre passeport
dans la borne

Entrez
dans le sas

Validez
avec votre empreinte digitale


Passage automatisé aux frontières - Aéroports de Paris

Embarquement. C'est parti !


Aéroport de Kuala Lumpur (vols internationaux)

En voila un bel aéroport !

Mais attention, il est constitué de 2 sites bien distincts pour les vols internationaux et les vols intérieurs.
Une petite frayeur car cela a été une découverte un peu tardive à l'arrivée, avec l'obligation, finalement, de prendre un taxi pour ne pas rater le vol suivant vers Tawau...

Suivre les indications

Avant d'arriver à l'aéroport international, Malaysia Airlines diffuse une vidéo de présentation très utile.
Regardez la attentivement pour bien comprendre les signalisations de l'aérogare : signalétique verte pour les départs (portes d'embarquements internationaux) & transit, jaune pour les arrivées.

Toutes les informations utiles sont centralisées au départ de l'aérotrain qui relie le satellite et le bâtiment principal.

Duty Free

De très nombreuses boutiques duty free sont ouvertes dans la zone internationale de l'aéroport. Pour le satellite, les boutiques sont au rez de chaussée alors que les restaurants et lounges sont au premier étage.
Comme bien souvent, les articles dits traditionnels ne sont pas de bonne facture et vendus à des prix attractifs déraisonnables, alors contentez-vous des emplettes traditionnelles (cigarettes, alcools & parfums), ainsi que d'un dernier Whooper chez Burger King ;-)

Cependant, si vous vous rendez-compte, à l'arrivée, que vous avez oublié votre guide voyage, allez immédiatement acheter un exemplaire dans la boutique Lonely Planet & Billabong au rez de chaussée du satellite. Avec de la chance, vous trouverez une édition en français, sinon, ce sera anglais pour tout le voyage ;-)


WiFi

Dans l'enceinte de l'aéroport international vous pouvez bénéficier d'un accès WiFi gratuit (3 heures). Autant en profiter et ménager ainsi la facture de téléphone portable.
Toutefois, ce service gratuit peut subir des engorgements notables en fonction du nombre de personnes connectées ; il faut donc savoir rester patient...


Pour les fumeurs

Toujours dans le satellite, vous trouverez 2 salles fumeurs. Prenez le temps de rejoindre celle de l'aile Nord, bien plus accueillante et nettement mieux aérée que celle de l'aile Sud !


Depuis et vers Kuala Lumpur

Dès que vous sortez de l'immigration et avez récupéré vos bagages, changez immédiatement de l'argent dans l'enceinte de l'aéroport pour vos premiers frais (taxis, bus, train, etc.). Les taux proposés sont généralement raisonnables.

Si vous souhaitez un taxi, dirigez-vous vers le guichet prévu à cet effet : le prix de la course est forfaitisé et payé immédiatement (aucun échange d'argent avec le chauffeur !).


Pour le retour, un train direct relie la gare centrale de Kuala Lumpur à l'aéroport en 30 mn : KLIA Express.
Aux heures de pointes, un train au départ toutes les 15 mn (sinon, toutes les 20 mn).
C'est, je pense, la meilleure solution : horaires garantis, coût du trajet maîtrisé (35 RM ≈ 8,50 €).

Enregistrement des bagages

Lors de l'achat de son billet KLIA Express, il est possible d'enregistrer ses bagages directement à la gare de KL Sentral, pour peu que la compagnie de retour soit Malaysia Airlines.

KLIA Express


Aéroport de Kuala Lumpur (vols intérieurs)

Changement radical d'ambiance. Nous sommes ici très loin du luxe apparent du terminal international.

Mais...

Un ensemble d'automates permettent d'acheter des billets pour les vols intérieurs. Les billets ressemblent d'ailleurs à de simples tickets de supermarchés.

De la même manière, les bagages passent aux rayons X (sous l'oeil d'agents locaux) en plein milieu de l'aérogare et avant d'accéder à une zone d'enregistrement des bagages.
Côté sécurité, je suis dubitatif, mais question rapidité, rien à redire.

Au check-in, le personnel est particulièrement bienveillant et tient à bien nous expliquer l'heure d'embarquement, la porte à rejoindre... Ça change du quotidien parisien !
Cette gentillesse et cette attention a été une constante dans tous les aéroports fréquentés, du plus grand (Kuala Lumpur) au plus petit (Miri).


Allez, encore une salle d'attente et ce sera vraiment les vacances !


Aéroport de Tawau

Rien de particulier à dire. Un aéroport de province quoi...

Taxis depuis l'aéroport

Afin d'éviter les fraudes et l'arnaque des touristes, les prix des trajets depuis les aéroports sont forfaitisés.
Il est donc nécessaire de trouver (facilement) le guichet des taxis, d'annoncer la destination et de régler.
Les agents vous indiqueront avec un grand sourire la sortie appropriée et vous serez très rapidement pris en charge.

Aucune transaction financière n'est réalisée avec le chauffeur de taxi.


Aéroport de Kota Kinabalu

Cet aéroport est manifestement de construction récente.

Des malaisiens rencontrés sur place nous expliquent que cet aéroport est un point incontournable pour qui veut se rendre sur les magnifiques plages de Bornéo.

Il est notamment surchargé pendant la Golden Week (l'équivalent chinois de nos vacances d'été, mais sur une semaine) et beaucoup plus calme le reste de l'année.
Il semble aussi que de nombreux taïwanais n'hésitent pas à faire le trajet pour profiter d'une journée de golf... grace à un taux de change particulièrement avantageux.


Aéroport de Miri

Rien de particulier à dire. Un tout petit aéroport de province sans charme particulier.


Aéroport de Mulu

Desservi uniquement par de petits bi-moteurs à hélice, cet aéroport est encaissé entre falaise et jungle humide.
L'excellent état du tarmak et la modernité de l'avion semblent totalement anacronique avec l'environnement chaud et humide de la jungle alentour.

L'aérogare est tellement calme... À la sortie, impossible de ne pas retrouver ses bagages et difficile de rater le seul et unique taxi !


Pour l'anecdote, l'équipage complet était presque plus nombreux que le nombre de passagers durant ce vol d'environ 30 mn.
Quelle surprise aussi de voir un malaisien embarquer à Miri avec une plaque d'oeufs et du pain de mie...


Les compagnies d'avion

Malaysia Airlines

Rien de particulier à signaler : personnel très courtois, nourriture de bonne qualité (pour un trajet en class éco), distribution de couverture, films relativement récents en anglais.

Il est temps d'apprendre quelques mots : ya (oui), tak (non), tréma kassé (merci), selamat (bonjour... en oubliant les déclinaisons), ma-af (pardon), selamat jalan (au revoir)

 

Enrich

C'est le nom du programme de fidélité de Malaysia Airlines. L'inscription est gratuite, alors pourquoi ne pas en profiter ?

Note : après un A/R sur Kuala Lumpur, je peux déjà être gratuitement surclassé lors du prochain vol international !

Enrich Online


MAS Wings

Cette compagnie malaisienne dessert principalement les zones rurales.

Comme elle est membre du même groupement One World, quelques miles en plus pour le programme de fidélité !


Air Asia

L'incontournable compagnie low cost en Asie du Sud-Est